[Webinar] Le retour d'expérience de Heidelberg Cement France sur la digitalisation du fret ferroviaire

March 10, 2022

Comment un chargeur peut-il digitaliser ses flux ferroviaires ? C’est ce dont nous avons pu discuter avec Ciments Calcia (Heidelberg Cement France) et l’AUTF (Association des Utilisateurs de Transport de Fret) lors d’un webinar, dont nous vous livrons ici les points clés.

La digitalisation du fret ferroviaire est un sujet d’actualité. Gains de productivité et  compétitivité du mode de transport sont en jeu. Mais concrètement, comment un chargeur peut-il digitaliser ses flux ferroviaires ? C’est ce dont nous avons pu discuter avec Ciments Calcia et l’AUTF (Association des Utilisateurs de Transport de Fret) lors d’un webinar (également disponible en replay), dont nous vous livrons ici les points clés.  

Digitalisation du fret ferroviaire - souhaitable ou nécessaire ?

L’AUTF représente 170 entreprises et organisations professionnelles de tous secteurs d’activité. Valérie Cornet y est chargée des transports terrestres. 

Elle brosse pour nous le contexte de l’engouement autour de la digitalisation du fret ferroviaire : 

Une Stratégie nationale pour le développement du fret ferroviaire a été présentée en septembre 2021, à l’occasion de l’Année Européenne du Rail. Elle comprend 72 mesures visant à doubler la part du fret ferroviaire d'ici à 2030 pour arriver à une part modale de 18%. 

Le mode ferré est essentiel à notre transition écologique, notamment en raison de sa performance énergétique : c’est tout l’enjeu du plan de relance.  

Parmi les mesures déclinées, il ressort un grand besoin d'innovation, notamment digitale. Comment le digital peut-il aider le ferroviaire ?  

  • Le digital permet de créer les conditions pour la coopération au sein de l’écosystème ferroviaire. 
  • Le digital a aussi un rôle à jouer pour améliorer la productivité de tout le système ferroviaire et maintenir / restaurer la compétitivité du mode. De nombreuses applications sont envisageables, au niveau du réseau, de la maintenance, mais aussi de la logistique, comme nous allons le voir avec Ciments Calcia. 
  • Le digital permet d’obtenir les données et informations qui manquent aujourd’hui cruellement pour l’amélioration de performance attendue. 
  • Le digital permet de moderniser l’image du fret ferroviaire. 

Valérie est également revenue dans ce webinar sur 2 points d’attention à prendre en compte : 

  • La confidentialité des données, qui va se poser avec la mutualisation des flux 
  • L’interopérabilité, non seulement au sein de l’écosystème ferroviaire, mais aussi dans des chaînes logistiques de plus en plus intermodales. 

Pourquoi mettre en place un TMS Rail ? Le retour d’expérience de Ciments Calcia

Ciments Calcia, entreprise du groupe HeidelbergCement, est un des majors de l’industrie du ciment en France. Le ferroviaire est une part essentielle de leur logistique, avec 1000 trains complets à charge par an. Nicolas Plouviez y travaille comme responsable logistique pour la partie ferroviaire. Il y est aussi contrôleur de la performance logistique. 

Le constat chez Ciments Calcia : pas d’outil support pour le rail

Malgré le poids du transport ferroviaire dans la logistique de Ciments Calcia, le constat fait en 2018 était criant. “En termes d'outils support pour le ferroviaire, rien n'avait vraiment évolué malgré l'ouverture du marché à la concurrence. On était encore sur un mode de fonctionnement à l'ancienne: Excel, des faxs, etc.” explique Nicolas Plouviez.

Dès lors les problème de collecte de l’information, de collaboration et de productivité évoqués par Valérie Cornet se posaient : 

  • Faible maîtrise de la flotte de wagons
  • Outils disparates entravant la productivité du processus de planification
  • Visibilité inexistante sur les livraisons en cours
  • Collecte manuelle des données de performance accessibles

Utiliser un TMS Rail : quelles fonctionnalités ? 

Nicolas Plouviez décrit également durant le webinar les fonctionnalités et avantages principaux du TMS Rail Everysens mis en œuvre chez Ciments Calcia (HeidelbergCement France). 

  1. Maîtrise de la flotte de wagons, grâce à la géolocalisation en temps réel et des alertes d’exception finement paramétrables (exemples : rétention, seuils d’inventaire, etc). 
  2. Digitalisation du planning et des lettres de voiture, grâce à un outil collaboratif centralisé, connecté aux systèmes des entreprises ferroviaires. 
  3. Tracking temps réel des livraisons pour tous les trains, grâce à des ETAs fiables, pour les trains complets comme pour les wagons isolés. 
  4. Reporting et suivi de la performance, grâce au croisement des informations théoriques et réelles directement dans un tableau de bord logistique

Implémenter un TMS Rail : quel ROI et bénéfices observés ?  

Comme pour tout projet, une analyse du ROI (Return On Investment) permet de déterminer le succès du projet de digitalisation du fret ferroviaire. Chez Ciments Calcia, Nicolas Plouviez a identifié 3 leviers de ROI

  1. Productivité et gestion du temps 
  2. Productivité de la flotte de wagons 
  3. Suivi de la performance des partenaires ferroviaires 

Pour découvrir les chiffres associés à chacun de ces leviers, nous vous invitons à visionner le webinar disponible à la demande sur ce lien.

(Link of the webinar in English)